Le collectif ARCA rencontre la ministre de l’enseignement

Ce jeudi 21 novembre, la ministre de l’enseignement supérieur Mme GLATINY Valérie a reçu, à sa demande, 5 membres du collectif « Les étudiante.s infi en ARCA »  issus de différents établissements de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans son bureau afin d’écouter leurs revendications.

« Les étudiante.s infi en ARCA » est un collectif représentant les étudiant.e.s du bachelier infirmier responsable de soins généraux de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Des étudiant.e.s à bout et malmenés par leur futur métier en ARCA (Arca signifie en langage médical un arrêt cardiaque)  dont les études sont passées en 4 ans.

Les revendications s’articulent autour de 2 grandes axes :

  • La valorisation par le titre de « Master infirmier responsable en soins généraux » à la suite du parcours d’études en 4 ans encadré par le nouveau profil de compétences. De la même manière que les kinésithérapeutes qui effectuent 3 années de bachelier et 1 an de Master.
  • Des conditions de stages et un encadrement de qualité tant au nveau humain que pédagogique. Nous avons déjà reçu 283 témoignages d’étudiants ayant été confrontés à des situations difficiles en stage et plus de 1600 signatures à un formulaire de soutien en ligne.

La ministre s’est montrée très à l’écoute lors de la rencontre, un projet de convention pour protéger le stagiaire va être mise en place et un travail sur les possibilités d’un master est initié. En Mars, nous aurons un second rendez-vous avec Mme GLATINY afin de voir l’avancé de ces projets.